portland independent media center  
images audio video
newswire article creative global

arts and culture

Le système, ses agents, ses exécutants

Les agents sont des exécutants, les exécutants sont des agents...
Oui même une constipation ou une colique
Est éminemment politique
Car pourquoi, avons-nous une constipation ou une colique ?
Des contrariétés, tout est psychosomatique
Un licenciement, un accident, une séparation, un deuil
Et voilà une maladie
Dans notre société où tout est du souci et du conflit
L'amorçage cognitif
En matérialise organiquement l'émotif
Où s'articule l'architecture psychologique
Tout fusionne dans le triblastique
Ectoderme, endoderme, mésoderme
Feuillets qui se parlent, qui se conjuguent
Tout y est lié, aucune fugue
Mais c'est la domination qui l'orchestre
Et qui envoie la bonne santé, paître
Toujours la même vague
Diverses misères et diverses pauvretés
Et aussi dans nos prétendues spiritualités
Comme l'écrivit un jour
Feu ( 1808-1855 ) Gérard Labrunie
Donc Gérard de Nerval, un vrai maudit
" Je suis l'autre " il le dit, bien avant d'autres, plus en cour
Et feu ( 1850-1893 ) Guy de Maupassant
Qui soit dit en passant
Dans sa folie, se prenait pour un chien
Responsable de toutes les guerres, la folie cela n'est pas rien
La maison du docteur Blanche, en fut le témoin !
Tous les livres que nous lisons
Tous les sons que nous entendons
Paroles, chuchotements, cris, vociférations
C'est tout cela qui nous construit
C'est tout cela qui nous unit et qui nous désunit
C'est notre mise à façon
C'est de cette usine que nous sortons
Nous ne pouvons y échapper
Mais différemment, nous pourrions l'organiser !
Comme les 250 types cellulaires chez l'homme
De toutes nos actions, sont le premier tome
Tout est relié, tout se tient
Rien n'est là pour rien, rien n'est vain
Rien ne se fait pour rien
Comme la plupart des sites de poésie
En France, qui me censurent et me rejettent
L'art est aux mains des diverses bourgeoisies
Du capital, l'art met les lunettes
Même parfois quand c'est moins inepte
Comme la fonderie du groupe " Montupet "
8 mois de lutte ouvrière, 2011/2012, quel toupet
Pour finalement, n'empêcher vraiment rien
Et c'est " Saint-Jean Industries " qui reprend la main
Vraie concussion mais fausse ipséité
Maintenant, il faut lutter, pour davantage s'aliéner
Avec la complicité des syndicats, pour davantage, se faire exploiter
Tout peut se dire ou s'écrire
A condition que personne ne le sache
On ne coupe plus les têtes à la hache
Tant de façons d'effacer ce qui fâche
Les bourgeoisies en sont le cache !
Et il y aura peut-être pire
Que les 872 jours de Léningrad
Où la dignité en prit pour son grade
Blocus, aucun abri pour fuir
Dystrophies, du cannibalisme alimentaire
Des chats et des gens furent mangés, il faut le dire
Comme dans beaucoup de guerres
26 personnes mangées en décembre 1941
366 personnes mangées en janvier 1942
494 personnes mangées, premiers jours de février 1942
Car il y eut un terrible hiver
Avec en face, les nazis, effroyable guerre
Et beaucoup de cannibales forcés
Par la police stalinienne furent arrêtés
Et sans aucun doute, sommairement exécutés
Comme en 1948, l'affaire de Léningrad
Autre procès stalinien, toujours rétrograde
Et tous les dirigeants de cette ville, à cette époque
Furent fusillés, et ce, sans aucune équivoque
Ils devinrent des ennemis du peuple
S'ajoutant à un million de morts et de mortes de faim
Et en tout, 1 million et 800.000 victimes, au moins
Et de la soupe de chats et d'enfants
Et tout ce qui dépasse l'entendement
Et plus personne ne peut le dire vraiment
Un aperçu de toutes les guerres
Aujourd'hui, demain, hier !
Il y a les exécutants du système
Policiers, mercenaires, fonctionnaires
Il y a les agents du système
Chercheurs, chercheuses, acteurs, actrices, artistes
Hommes et femmes de lettres et de spectacle, même les anarchistes
Chanteurs, chanteuses, tout ce que l'on aime
Et les agents sont aussi des exécutants
Et les exécutants sont aussi des agents
Le capital
Sait récompenser ceux et celles qui sont à son service
Et sa fausse contestation fait partie de ses caprices
Les agents du système
Les exécutants du système
Peuvent se réclamer de n'importe quoi
Le capital n'en fait pas cas, en eux et elles, il a la foi
C'est son gigantesque commerce
Et personne n'échappe à sa messe !
Si l'argent est le sang du capital
Les agents et exécutants du système en sont les artères
Pour sa circulation, ce sont les fonctionnaires
Le capital s'autoreproduit sans aucun mal
De l'unicellularité à la pluricellularité
Dès que quelqu'un devient connu
Et pas forcément une célébrité
C'est forcément plus ou moins fichu
Car ce quelqu'un devient une autorité
Il faut donc rester parfaitement inconnu
Et de tous les gens connus, se défier !
Car tout finit dans un musée
Car tout finit dans une exposition
Le capital peut tout récupérer
Il peut même en faire la promotion
Comme les vignes de France
Aux mains de la finance
3 pour cent des terres agricoles
Mais 20 pour cent des pesticides utilisés
Et des cancers pour les ouvriers et ouvrières viticoles
Ainsi que pour les riverains, la bêtise décolle
Et toujours le fric, comme seul protocole !
Les chefs des services secrets
Sont le plus souvent stupéfaits
Et presque sidérés de leurs propres méfaits
Comme le patronat français
Et les patrons de tant d'autres pays
De revenir en arrière, prennent tous les permis
De l'exploitation, le patronat international, se permet tous les excès
Comme au bon vieux temps, le capital se repaît !
Et le capital
Cela n'est pas seulement " Mittal "
Mais toutes les banques et toutes les multinationales
Avec des fermes géantes comme " Les mille vaches "
Tout devient hors-sol
Et aussi des mégaporcheries, du capital, les nouvelles boussoles
L'être humain ne vaut rien
Pour exister, il faut se conformer, il faut des biens
Les agents du système, du capital, sont la propagande
Il ne peut y avoir aucune contrebande !
Comme feu le pauvre nazi
La fameuse insulte des situationnistes
Sur feu ( 1889-1976 ) Martin Heidegger
Qui du nazisme méritait la croix de fer
Et à la philosophie militaire, il ne peut que plaire !
Comme les hypothétiques néandertaliens attardés
De la cryptozoologie, un conte de fées
Comme pour les ovnis, rien ne peut-être prouvé
Le but caché est simplement de faire rêver !
La vie devenant irrespirable
Cela en devient mémorable
Il faut donc de nouvelles religions
Comme des camisoles de force, de rétention
Nous savons maintenant de quoi nous débarrasser
La solution de la révolution
Est la révolution de la solution
La vie est morte, partout, il faut le constater
Pour la vie vivante, la clef est ici, il faut l'utiliser !


Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Yes even a constipation or a colic
Is eminently political
Because why, we have a constipation or a colic?
Contrarieties, all is psychosomatic
A dismissal, an accident, a separation, a mourning
And here is a disease
In our company where all is concern and conflict
Cognitive starting
In the emotional person materializes organically
Where is articulated psychological architecture
All amalgamates in the triblastique one
Ectoderm, endoderm, mésoderme
Layers which speak each other, which is combined
All is bound there, no running away
But it is the domination which orchestrates it
And which sends the good health, to feed
Always the same wave
Various miseries and various poverties
And also in our alleged spiritualities
As wrote it one day
Fire (1808-1855) Gérard Labrunie
Thus Gérard de Nerval, a cursed truth
"I am the different one" it says it, well before others, more in court
And fire (1850-1893) Guy de Maupassant
Who it should be said in passing
In its madness, was caught for a dog
Person in charge of all the wars, the madness that is nothing
The house of Doctor Blanche, was the witness!
All the books which we read
All the sounds which we hear
Words, whispers, cries, vociferations
It is all that which builds us
It is all that which links us and which divides us
It is our made-to-order setting
It is of this factory that we leave
We cannot escape from it
But differently, we could organize it!
Like the 250 cellular types at the man
Of all our actions, are the first volume
All is connected, all is held
Nothing is there for nothing, nothing is not vain
Nothing is done for nothing
As most sites of poetry
In France, which censure me and reject me
Art is with the hands of various the bourgeoisies
Capital, art puts the glasses
Even sometimes when it is less inept
Like the foundry of the group "Montupet"
8 months from workers' struggle, 2011/2012, which cheeck
For finally, not to really prevent anything
And it is "Midsummer's Day Industries" which takes again the hand
True misappropriation but distorts ipseity
Now, it is necessary to fight, for more alienating itself
With the complicity of the trade unions, for more, to be made exploit
All can be said or be written
Provided that nobody knows it
One does not cut any more the heads to the axe
So many ways of deleting what annoys
The bourgeoisies are the mask!
And there will be perhaps worse
That 872 days of Leningrad
Where dignity took some for its rank
Blockade, no shelter to flee
Dystrophies, of the food cannibalism
Cats and people were eaten, it should be said
As in much of wars
26 people eaten in December 1941
366 people eaten in January 1942
494 eaten people, first days of February 1942
Because it a terrible winter ago
With opposite, Nazis, appalling war
And much of forced cannibals
By the Stalinist police were stopped
And without any doubt, summarily carried out
As in 1948, the business of Leningrad
Another Stalinist, always retrograde lawsuit
And all leaders of this city, at that time
Were shot, and this, without any ambiguity
They became enemies of the people
Being added to a million dead and the dead ones of hunger
And in all, 1 million and 800,000 victims, at least
And of the soup of cats and children
And all that exceeds the understanding
And nobody any more can really say it
An outline of all the wars
Today, tomorrow, yesterday!
There are the executants of the system
Police officers, mercenaries, civils servant
There are the agents of the system
Researchers, enquiring, actors, actresses, artists
Men and women of letters and show, even anarchists
Singers, singers, all that one likes
And the agents are also executants
And the executants are also agents
The capital
Can reward those and those which are with its service
And its false dispute is part of its whims
Agents of the system
Executants of the system
Can claim anything
The capital does not make case of them, in them and they, it has the faith
It is its gigantic trade
And nobody escapes his mass!
If the money is the blood of the capital
The agents and executants of the system are the arteries
For its circulation, they are the civils servant
The capital autoreproduit without any evil
Unicellularity with the pluricellularity
As soon as somebody becomes known
And not inevitably a celebrity
It is inevitably more or less rotten
Because this somebody becomes an authority
There is thus necessary to remain perfectly unknown
And of all known people, to defy itself!
Because all finishes in a museum
Because all finishes in an exposure
The capital can all recover
It can even make promotion of it
Like the vines of France
With the hands of finance
3 percent of the agricultural lands
But 20 percent of the pesticides used
And of cancers for the wine blue-collar workers and workers
Like for the residents, the silly thing takes off
And always the money, like only protocol!
Chiefs of the secret services
Are generally amazed
And almost struck their own misdeeds
Like French employers
And owners of so much of other countries
To retrogress, take all the licences
Exploitation, international employers, allows all excesses
How at the good old day, the capital feeds!
And the capital
That is not only "Mittal"
But all banks and all multinationals
With firm giants like "the thousand cows"
All becomes out-ground
And also of the mégaporcheries, the capital, the new compasses
The human being is not worth anything
To exist, it is necessary to conform, one needs goods
The agents of the system, of the capital, are propaganda
There can be no smuggling!
Like fire the poor Nazi
The famous insult of the situationnists
On fire (1889-1976) Martin Heidegger
Who of the Nazism deserved the iron cross
And with military philosophy, it can only like!
Like the hypothetical delayed Neanderthal men
Cryptozoology, a fairy tale
As for the UFOs, nothing perhaps proven
The hidden goal is simply to make dream!
Life becoming unbreathable
That becomes memorable about it
New religions are thus needed
Like retention, strait jackets
We know what now to disencumber us
The solution of the revolution
Is the revolution of the solution
The life died, everywhere, it should be noted
For the alive life, the key is here, it should be used!


Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on "hiway.fr"