portland independent media center  
images audio video
newswire article creative global

arts and culture

Paraphysique de l'épigénétique

Tout est politique, tout est philosophique...
" L'intérieur et l'extérieur s'interpénètrent, et tout être vivant est à la
fois le produit et le lieu de cette interaction. "


Richard C. Lewontin ( Généticien, né en 1929 )


Tous les notables du système
Et qui par lui sont gratifiés
Par la richesse, la reconnaissance, la célébrité
Sont la nourriture du système
Acteurs, actrices, écrivains, écrivaines
Artistes divers, savants en tous genres, comédiens, comédiennes
Qui ont un public qui les aime
De tous les bords, mais du même thème
Le système a besoin de leur savoir-faire
Ce sont les porte-paroles de la domination
Qui sont récompensés par de fortes gratifications
Du gauchisme au fascisme, pleine est cette trousse
Peu importe que des noms, je tousse
Ils y sont tous !
Et sur la même route
Elles y sont toutes
Tous ceux et toutes celles
Qui savent nous faire rêver
Dans nos naïvetés pucelles
Et qui du système sont les alliés
Je suis le seul à le dire
Partout l'on va me médire
Mais peu cela m'importe
A la vérité je n'ai pas fermé la porte
Et donc
Toute cette domination spectacularisée
Dans l'humour, la science, l'écriture, la pensée séparée
Est la fausse contestation institutionnalisée
Entre elle, elle aime se fréquenter
Sauf en cas de rivalité affichée
Elle est adulée
De riches lieux aux pires cités
Les bourgeoisies ne sont pas un vêtement
Mais avant tout un tempérament
Les bourgeoisies des cités
Ont leurs conformismes, avec leurs accoutrements
Des rois de la drogue, ces dominants
Qui n'ont rien contre le monde marchand
Le fascisme est toujours avec les truands !
D'une domination l'autre
Pour tous et toutes, l'on s'y vautre
Quand le système vous a récompensé
Envers lui plus aucune agressivité
C'est le piège dans lequel tous et toutes sont tombés
Et après, de le défendre, de le renforcer, c'est obligé !
Le système
C'est un ensemble de lois économiques et sociales
Qui transmettent et perpétuent les inégalités
Cela est fait pour cela, c'est normal
Toute notoriété ne fait que le consolider
Et si tu veux y participer
D'une façon l'autre, tu seras retourné !
Ô toi qui me lis
Même si tout le monde me honnit
J'espère que tu m'as bien compris ?
Toutes les apparences prennent les bourgeoisies
Les bourgeoisies riches
Qui mettent la planète à vif
C'est le monde des bisounours
Mais toujours à faire la course
Monde des flagorneurs et écornifleurs
Qui se flattent, se lancent des fleurs
Cela habite les mêmes quartiers
De la pauvreté, à l'écart, elles savent se cacher
Et leurs intellectuels d'élevage
Toujours en quête d'un lavage
Et leurs chiens de garde
Qui en gauchistes se fardent
Policiers, militaires, penseurs, cadres, pour leur sauvegarde
Et déjà de nouvelles triques
Bionique, biomimétisme, biométrique
Bio-inspiration, biomatériaux, le tout cadavérique
Et si le poulpe succède à notre espèce insane
Un jour, qui sait, espérons qu'il sera moins profane
Et des drones pour remplacer les abeilles
Et puis, pour tout, cela sera pareil !
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Fiche le monde en l'air
Rien n'est grave pour le capital
Tout peut se remplacer en moindre mal
Et puis, il y a d'autres planètes
Où l'inhumanité espère un jour, faire ses fêtes
Après tout, une poubelle pleine se jette !
La science est aux scientistes
Ce que la religion est aux islamistes
A toutes les religions, aux idéologies
A toutes les supercheries de l'esprit
De toutes façons, la vraie spiritualité
Est ailleurs et pleine de la laïcité
Notre genèse a 225 millions d'années
Avec Adelobasileus, cet ancêtre commun
Aux 5000 espèces de mammifères d'aujourd'hui
Même si pour le placenta, c'est pas rien
C'est à partir de 125 millions d'années, c'était pas fini
Il y eut aussi supersaurus
Un géant parmi les diplodocus
Certains de 40 mètres de long, et 180 tonnes
Pas étonnant que cela nous étonne !
Flux et reflux des formes de vie
Et pourquoi pas en politique aussi
Un jour cela sera l'anarchie
Sans les anarchistes, qui la chie
Quelque part dans le passé
Ce qui n'est pas classé est vite oublié
L'outre hiérarchie ne se définit
Comme la bonté qui est culpabilité endettée
Et n'est donc pas de la bonté
Car elle procède de la culpabilité
La plupart de nos bontés sont des dettes
Se le cacher, c'est trop bête !
Et nous sommes toujours en deuil
De nous-mêmes, des autres, c'est l'écueil
De la mort, mais surtout de la vie
Cela est un processus infini
Politique de la philosophie
Philosophie de la politique
Tout est politique, tout est philosophique
Il n'y a pas de fascisme du capital
Sans gauchisme du capital
Même idiotisme, logique infernale
Si l'idéologie a besoin de la vie
La vie n'a pas besoin de l'idéologie
Si la religion a besoin de la vie
La vie n'a pas besoin de la religion
Et toutes nos institutions
Sont remplies de ce que n'est pas la vie
Et oser être contempteur de tout ceci
C'est être universellement haï !
Le fascisme libéral est un nouveau bonapartisme
Par lui, tout ce qui existe est envahi
De la politique c'est son holisme
Par lui, tous les postes de domination sont pris
Tout est bouclé, impossible de s'exprimer
Sauf dans le formaté, le prêt-à-penser
Pensée du pouvoir, pouvoir de la pensée
Pour continuer toutes les absurdités
Pour perpétuer toutes les inégalités !
380.000 ans après le Big Bang
Polarisation, ondes gravitationnelles, cela tangue
Vers une unification de toutes les forces
En physique, le nouveau morse
Comme en informatique
La recherche du neuromorphique
Pour des mémoires artificielles parfaites
Mais le raisonnement de plus en plus bête !
Mais notre système peut s'effondrer
L'affaire de quelques dizaines d'années
Feu ( 1902-2000 ) Théodore Monod, l'écrivait
La NASA le confirme, le concept n'est pas niais !
Et les 18 pour cent de rescapés
De ces expériences de la mort imminente, inopinées
Et qui furent dans une harmonie infinie
Et bien, voilà ce que pourrait être l'anarchie
Pas après la mort
Mais avant la mort !
Nos cerveaux sont utilisés pour dominer
Et tout le monde veut dominer !
Pour ne pas tout partager, pour tout séparer
Aussi, tous nos comportements sont à repenser
La vie avant la mort
Débouterait définitivement la vie après la mort
A la vie, la mort ne ferait plus aucun tort !


Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


"The interior and outside interpenetrate, and any living being is with
time produces it and the place of this interaction. "


Richard C. Lewontin (Geneticist, born in 1929)


All the notable ones of the system
And which by him is gratified
By the wealth, the recognition, the celebrity
Are the food of the system
Actors, actresses, writers, écrivaines
Various artists, scientists in all kinds, actors, actresses
Who have a public which likes them
Of all the edges, but of the same topic
The system needs their know-how
They are the spokespersons of the domination
Who are rewarded by strong gratifications
Leftism with Fascism, full is this case
It does not matter that names, I cough
They all are there!
And on the same road
They all are there
All those and all those
Who can make us dream
In our naivety virgins
And which system is the allies
I am the only one to say it
Everywhere one will slander me
But little that imports me
To the truth I did not close the door
And thus
All this spectacularized domination
In humour, science, the writing, the separate thought
Is distorts it institutionalized dispute
Between it, it likes to be attended
Except in the event of displayed competition
It is adulated
Rich places at worst quoted
The bourgeoisies are not a clothing
But before a whole temperament
Bourgeoisies of the cities
Their conformisms have, with their getups
Kings of drug, these dominant
Who do not have anything against the commercial world
Fascism is always with the gangsters!
Of a domination the other
For all and all, one wallows there
When the system rewarded you
Towards him more no aggressiveness
It is the trap into which all all and fell
And after, to defend it, it to reinforce, it is obliged!
The system
They is a set of economic and social laws
Who transmit and perpetuate the inequalities
That is done for that, it is normal
Any notoriety does nothing but consolidate it
And if you want to take part in it
In a way the other, you will be turned over!
Ô you who me lily
Even if everyone despises me
Do I hope that you understood me well?
All appearances take the bourgeoisies
Rich bourgeoisies
Who put planet at sharp
It is the world of the bisounours
But always to make the race
World of the flatterers and cadgers
Who flatter themselves, launch out flowers
That lives the same districts
Poverty, with the variation, they can hide
And their intellectuals of breeding
Always in search of a washing
And their watchdogs
Who as leftists are made up
Police officers, soldiers, thinkers, frameworks, for their safeguard
And already of new cudgels
Bionics, biomimetism, biometric
Organic-inspiration, biomaterials, the cadaveric whole
And if the octopus succeeds our species insane
One day, which knows, let us hope that it will be less profane
And of the drones to replace the bees
And then, for all, that will be similar!
The techno-industrial commercial spectacular company
Card the world in the air
Nothing is serious for the capital
All can be replaced in less evil
And then, there are another planets
Where inhumanity hopes for one day, to make its festivals
After all, a full dustbin is thrown!
Science is with the scientistic ones
What the religion is with the islamist ones
All religions, with the ideologies
All trickeries of the spirit
In any case, true spirituality
Is and full with secularity elsewhere
Our genesis has 225 million years
With Adelobasileus, this common ancestor
With the 5000 species of mammals of today
Even if for the placenta, it is nothing
It is starting from 125 million years, it was not finished
There was also supersaurus
A giant among the diplodocuses
Some of 40 meters length, and 180 tons
Not astonishing that astonishes us!
Flow and backward flow of forms of life
And why not in policy too
One day that will be anarchy
Without the anarchists, who shits it
Some share in the past
What is not classified is quickly forgotten
In addition to hierarchy is not defined
As the kindness which is involved in debt culpability
And is thus not kindness
Because it proceeds of the culpability
Most our kindness are debts
To hide it, it is too stupid!
And we are always in mourning
Ourselves, others, it is the shelf
Death, but especially of the life
That is an infinite process
Policy of philosophy
Philosophy of the policy
All is political, all is philosophical
There is no Fascism of the capital
Without leftism of the capital
Even idiom, infernal logic
If the ideology needs the life
The life does not need the ideology
If the religion needs the life
The life does not need the religion
And all our institutions
Are filled of what is not the life
And to dare to be contemptuous of all this
It is to be universally haï!
Liberal Fascism is a new Bonapartism
By him, all that exists is invaded
Of the policy it is its holism
By him, all the stations of domination are taken
All is buckled, impossible to express itself
Except in formatted, loan-with-to think it
Thought of the power, power of the thought
To continue all the nonsenses
To perpetuate all the inequalities!
380,000 years after Big Bang
Polarization, waves gravitational, that pitch
Towards a unification of all the forces
In physics, new Morse
As in data processing
The research of the neuromorphique one
For perfect artificial memories
But the increasingly stupid reasoning!
But our system can crumble
The business of a few tens of years
Fire (1902-2000) Théodore Monod, wrote it
NASA confirms it, the concept is not denied!
And 18 percent of survivors
Of these experiments of imminent death, unexpected
And which was in an infinite harmony
And well, here what could be anarchy
Not after death
But before death!
Our brains are used to dominate
And everyone wants to dominate!
Not all to share, for all to separate
Also, all our behaviors are to be reconsidered
Life before death
The life would nonsuit definitively after death
With the life, death would not do any more any harm!


Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician ( http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on "hiway.fr"