portland independent media center  
images audio video
newswire article creative global

arts and culture

Paraphysique des Indymédia, préface de Jacques

Préface de Jacques...
J'ai quand même quelques copains qui sont très généralement d'accord avec tout ce je peux écrire, et à ce propos, voici la lettre de l'un d'entre eux, qui me sert ici de préface. Merci à Jacques, ami d'une cité nantaise.

Préface de Jacques à " Paraphysique des Indymédia "

"Ultra radical "

D'un anarchiste sans préfixe à des ultras mous du genou puisque c'est du niveau
face de bouc. Je sais, pour le connaître personnellement, que Pat à l'habitude de dénoncer
toutes les dominances autoritaires chères à feu Henri Laborit et ce y compris dans les
milieux libertaires . Que cela importune quelques pasteurs inquiets que leurs ouailles quittent leur temple, rien que de bien naturel, mais à part eux, qui s'en soucie ?
Mais il faut croire qu'il y en a qui ont du temps à perdre, pour faire un site pour dénoncer
un soi-disant ultraradicalisme , en fait, pour calomnier le fauteur d'hérésie; n'en déplaise
aux gardiens du temple qui n'ont manifestement pas conscience de ce qui est ultraradical.

Ce qui est ultraradical, c'est de faire semblant d'exister dans un monde inhumain. C'est les
minables joutes sentimentales parce qu'il n'y a que des ersatz de relations humaines dans ce monde.
C'est les potes qui en crèvent, de cela ou d'autres drogues, la plupart du temps, tout à fait légal. C'est de croupir à 4 ou 5 dans 9 m2 dans les geôles de la République, et je parle d'expérience personnelle, rien d'exceptionnel malheureusement.

Ce qui est ultraradical c'est de voir des parents pressés comme des citrons toutes leurs vies
pour finir avec des soins au rabais, parce qu'on a le droit à cela, quand on est de la France
d'en-bas, comme dirait l'autre, et qu'un médecin explique que même s'il soignait mieux, il ne gagnerait pas plus d'argent, parce qu'il n'y a plus que cela qui compte pour ces gens-là.

Ce qui est ultra radical c'est qu'il y est au moins deux millions de morts et mortes par le travail dans le monde et des dizaines de millions de morts et mortes par la malnutrition, alors qu'il y aurait assez pour tout le monde.

Ce qui est ultra radical, c'est que le simple fait de respirer partout dans le monde, soit
devenu cancérigène, officiel, bien obligé de l'avouer, cela commençait à se voir.

Ce qui ultra radical, c'est des vies de merde, où l'on produit de la merde, pour pouvoir consommer cette même merde. Alors comme le disait feu Elisée Reclus à propos
des timorés et timorées qui trouvaient plus politiquement correct le mot libertaire à anarchiste
" Ceux qui se laissent effrayer par un mot, nous n'avons pas besoin d'eux. "
Que ceux qui se complaisent dans le sophisme s'autorisent à fermer leurs gueules au lieu de polluer le débat, avec leurs invectives dignes de gamins. Grandissez un peu, c'est " Ridicule" le film...

Comme le disait feu Léo Ferré " Bakounine, ce camarade vitamine. " C'est d'excitateurs dont l'on a besoin et pas de modérateurs, les modérateurs ne feront jamais de révolution ou alors au sens astronomique, c'est des boutefeux qu'ils nous faut pas des boute en train. Au risque de déplaire aux personnes concernées, qui se croient dans le monde des bisounours.
Cela va peut-être leur faire un choc de le savoir, mais l'anarchie, c'est un changement radical de la société, dans le bon sens, s'entend.
Quand aux fanatiques de Lénine et autres autoritaires qui "pensent" que la fin justifie les moyens, c'est plutôt les moyens qui définissent la fin et utiliser des méthodes staliniennes comme la calomnie, laisse imaginer quel pseudo changement envisagent ces gens-là.
A se demander, si certains et certaines à Indymédia Grenoble n'ont pas eu le cerveau colonisé par des nanorobots issus des laboratoires de Minustec, l'ayant transformé en gelée grise.

Cela pourrait expliquer une pensée aussi sclérosée, incapable de la moindre remise en
question. A moins que ce ne soit, comme on dit en Bretagne que des Krak lakez ! ou
Krak lak, qu'on peut traduire par laquais des bourgeois !
Envoyer rosser les manants de la dialectique.
Puisque comme le disait feu Montaigne "Les mots c'est des munitions pour se défendre
dans la vie.
Essuyez ces quelques salves de sniper, il est vrai, je dois l'avouer, quelques peu radicales pour les belles âmes auxquelles j'espère ne pas avoir trop stressées leur petit moral.

Ohié bonnes gens ( feu Alphonse Boudard les appelaient cloportes ) calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...
Enragez-vous, enragez-vous, nous disons nous, comment peut-on être trop radical face à un monde comme celui-là ?
" Les hommes qui pensent en rond, ont les idées courbes.Soyez tranquilles, pour la reptation, vous êtes imbattables. " Léo Ferré

Quej ( Jacques ) d'une cité nantaise, dit l'emmerdeur. ( à mettre sur ton blog ou sur
le site d'Indymédia Grenoble, si tu veux. ) Kenavo. Vive l'anarchie


Paraphysique des Indymédia

Je suis interdit de séjour
Sur tous les indymédia français
Oh ! c'est pas le grand amour
Car j'écris ce qui me plaît
Et à tous ces bureaucrates, de moi, tout leur déplaît
Je ne suis d'aucun parti
Je ne suis que de l'anarchie
Il est bien vrai !
Je ne suis pas snob, suis pas d'indymédia Paris
Et indymédia Grenoble me voue aux gémonies
Et si nul n'est prophète en son pays
Dans le mien, l'on me conchie !
Et si l'on se rencontrait
Faux compagnons, cela serait le premier, qui frapperait !
Bureaucrates gauchistes
Bureaucrates anarchistes
Qui ont en mains, le mal que voilà
Beaucoup ou la plupart, des indymédia
Quand je vous aperçois
Je change de trottoir
Je sors mon crachoir
Gauchistes et anarchistes
Qui sont la propriété d'une organisation
Vous êtes la contre-révolution !
Le révolutionnaire
De toute organisation se méfie
Le révolutionnaire
A tous les militants, lance un défi
Pour ne plus être le mouton
Pour ne plus être le pion
De la bureaucratique organisation
Le militant est au révolutionnaire, toujours beau
Ce que le loup est à l'agneau
La censure est la même
Sur les indymédia français
Que sur les journaux, qui font carême
Mais c'est plus habilement fait !
C'est en expérimentant
C'est en s'amusant
Que l'on révolutionne
Et pas avec le travail, que l'on ovationne !
Le révolutionnaire
Se fiche complètement des partis
Des organisations, de toute cette chienlit !
Car, il veut l'anarchie
Sans les anarchistes
Il veut la révolution
Sans aucune organisation
Il ne veut plus des bureaucrates
Il ne veut plus des psychopathes
Il veut pouvoir tout dire
De ce qui peut se dire
Il veut pouvoir tout lire
De ce qui peut se lire
Et non simplement
Les bibles anarchistes
Les bibles gauchistes
Une bible en vaut une autre
Toujours le dogme, où l'on se vautre !
Toute organisation politique
De l'extrême gauche du capital
A l'extrême droite du capital
De l'anarchie du capital
Est forcément hiérarchique
Est forcément bureaucratique
Est forcément dogmatique
Toujours, l'organisation
Pourchasse le révolutionnaire
Toujours l'organisation
Veut tuer le réfractaire
Car l'organisation est réactionnaire
Et tant mieux, si j'ai déjà, mes plagiaires !
L'organisation de la bureaucratie
Est la bureaucratie de l'organisation
Nous autres, les derniers situationnistes
S'il fallait une étiquette, en iste
Face à nous, tous les autres, sont des fascistes !
Les pires sont encore les gauchistes
Le coup d'avance des capitalistes
Et moi, comme feu (1859-1881) Billy the Kid, qui ne tua
Finalement, que neuf personnes
Même si cela étonne !
C'est avec son colt, que lui protesta
Comme le fit, feu (1854-1891), Arthur Rimbaud, avec sa plume
Tous deux, avaient la beauté de l'écume
Et la mort, sur eux, vite, s'empressa
Le monde veut se débarrasser de nous
Le monde veut nous tordre le coup
Car nous ne sommes d'aucune vraie violence
Nous sommes simplement, la légitime défense !
Le monde de la bureaucratie
Est la bureaucratie du monde
Banquiers, politiciens, intellectuels
Femmes ou hommes, de toutes leurs mamelles
Et toutes les étiquettes momifiées
Gauchistes, anarchistes, fascistes
Démocrates, staliniens, capitalistes
En avant, derrière, face ou arrière
Et tout ce que vous voudrez
Face au fric
Ou face au bureaucratique
Il faut, la mentale dynamite
Il faut une nouvelle marmite
Car, dans ce monde violent
Pour pouvoir survivre, il faut être violent !
Et absolument tout le monde, est violent
La non-violence est une farce
Comme les petits hommes verts, sur Mars !
Au train où vont les choses
De moins en moins de roses
Chaque être humain deviendra monstrueux
Seuls les insectes, délices culinaires, seront vertueux
Tout devrait se dire, partout
Tout devrait se mélanger, partout
Mais nous aimons les spécialités
Car nous aimons tout séparer !
Dire ainsi, que je déteste le monde, est contestable
Car en vérité, c'est le monde qui est détestable !
Le monde est simplement à nos images
Le miroir où nous nageons, est une cage
L'homme est la pire de toutes les bêtes
Toujours aux atrocités, avec, il fait la fête !
Et puis, je ne crois pas exagérer
Mais par la peur, nos yeux sont voilés
Et qui aime la vérité de la réalité
Qui est la réalité de la vérité
N'importe qui, ne peut fréquenter !
L'humanité est inhumaine
Elle est misanthrope, vaurienne
Toujours à se haïr, quoi qu'il advienne
A la beauté, c'est une naine
Oui décidément
Je me moque, totalement
De ce que l'on dit de moi
Car en cela, je n'ai pas la foi !
Et tant pis
Si je suis insulté
Si je suis méprisé
Et toutes nos pensées cachées !


Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur « hiway.fr »


I do have some friends who are very generally agree with everything I write, and in this regard , here is the letter from one of them , which I use here as a preface . Thank you to Jacques , a friend of Nantes city.

Foreword by Jacques to " paraphysics of Indymedia "

" Radical Ultra"

From an anarchist without prefix ultra soft knee as it is the level
goat face . I know, know him personally , as usual Pat denounce
all dear to the late Henri Laborit authoritarian dominance and that even in
libertarians. environments It bothers some worried that their flocks leave their temple , nothing unnatural well , but apart from them pastors, who cares ?
But we must believe that there are some who have the time to spare to make a website to denounce
a so-called ultraradicalisme , in fact, for slander of heresy , no offense
the gatekeepers who clearly do not realize what is ultraradical .

What is ultraradical is pretending to exist in an inhuman world . This is the
lousy games sentimental because there are only ersatz human relationships in this world.
It's the guys who are dying , this or other drugs, most of the time , quite legal. This is languishing at 4 or 5 in 9 m2 in the jails of the Republic , and I speak from personal experience , nothing special unfortunately.

What is ultraradical is to see parents being squeezed all their lives
to finish with poor care , because we have the right to it , when you're in France
from below , looks like another , and a doctor says that even if cared for better , it does not earn more money , because there is more than that which accounts for these people.

What is ultra radical is that there is at least two million people died and the work in the world and tens of millions of dead and died from malnutrition, then there would be enough to go world.

What is ultra radical, is that the simple act of breathing throughout the world, or
become carcinogenic, official forced to admit, it was starting to show.

What is ultra radical lives hell, where they produce the shit to be able to consume the same crap. So in the words of fire about Reclus
the timid and timid who were more politically correct word libertarian to anarchist
"Those who let themselves be frightened by a word, we do not need them . "
Those who indulge in the fallacy allow themselves to close their mouths instead of polluting the debate with their invective worthy of kids. Grow up , it's " ridiculous " the movie ...

As late Léo Ferré said " Bakunin , this fellow vitamin. " This is excitatory that is needed and no moderators , moderators will never make a revolution and then the astronomical sense, blasters that ' they must not us boute train. At the risk of displeasing the people involved, who believe in the world of Care Bears .
That may be a shock to them to find out, but anarchy , it is a radical change in society , in the sense , that is.
When the fanatics of Lenin and other authoritarian who "think " that the end justifies the means , but rather the means defining the purpose and use of Stalinist methods such as defamation , just imagine what nickname change considering these people .
Makes you wonder if some people and some to Indymedia Grenoble have not been colonized by the nanobots from laboratories Minustec brain having turned into gray goo .

This could explain a thought as sclerotic , incapable of any re-
question. Unless it is , as they say in Britain as lakez Krak ! or
Krak lak , which translates as lackeys of the bourgeoisie !
Send thrashing the peasants of dialectics.
Because in the words of Montaigne fire "Words is ammunition to defend themselves
in life.
Wipe those few bursts of sniper , it is true , I must admit, some little radical for beautiful souls that I hope not to have too little stressed their morale.

Ohié good people ( the late Alphonse Boudard called woodlice ) slander , slander , there will always be something ...
Enraged you , enraged you , we tell ourselves, how can we be too radical to face a world like this ?
"Men who think in circles, have courbes.Soyez quiet ideas for crawling , you're unbeatable . " Léo Ferré

Quej ( Jacques ) of Nantes city, said the troublemaker . ( To put on your blog or
the site Indymedia Grenoble, if you want. ) Kenavo . Long live anarchy


Paraphysics of Indymedia

I'm banned from
On all French indymedia
Oh ! is no love
As I write what I like
And all these bureaucrats, me, everything they dislike
I am of no party
I only anarchy
It is true !
I 'm not a snob , am not indymedia Paris
Indymedia Grenoble and devote myself to public obloquy
And if no one is a prophet in his own country
In mine , it conchie me!
And if we met
False companions , would be the first that hit !
leftist bureaucrats
bureaucrats anarchists
That in hand, the evil here
Many or most of indymedia
When I see you
I change sidewalk
I pull out my spittoon
Leftists and anarchists
Which are owned by an organization
You are the cons -revolution !
the revolutionary
Wary of any organization
the revolutionary
To all the activists , a challenge
To not be a sheep
To be the pawn
The bureaucratic organization
The activist is the revolutionary , always beautiful
The wolf is the Lamb
Censorship is the same
The French indymedia
On newspapers, which Lent
But it's cleverly done !
It is experimenting
This is fun
That is revolutionizing
And not with work, we ovation !
the revolutionary
Is damn party
Organizations , all this havoc !
Because he wants anarchy
No anarchists
He wants the revolution
No organization
He does not want bureaucrats
He does not want psychopaths
He wants to tell all
What can be said
He wants to read everything
From what can be read
And not simply
Anarchists Bibles
Leftists Bibles
A bible is another
Always dogma, where we wallow !
Any political organization
The extreme left of capital
On the far right of the capital
The anarchy of capital
Is necessarily hierarchical
Is necessarily bureaucratic
Is necessarily dogmatic
Still, the organization
Chase the revolutionary
Always the organization
Wants to kill the refractory
Because the organization is reactionary
And so much the better , if I have my plagiarists !
The organization of the bureaucracy
The bureaucracy of the organization
We, the last situationist
If I had a label in ist
In front of us , all the others are fascists !
The worst are still leftists
The stroke ahead of capitalist
And I, like the late (1859-1881) Billy the Kid, who killed
Finally, nine people
Although it surprises !
With his colt, he protested
As did, Fire (1854-1891) , Arthur Rimbaud, with his pen
Both had the beauty of foam
And death over them quickly , hastened
The world wants to get rid of us
The world wants to tweak we kick
Because we are of no real violence
We are simply self-defense !
The world of bureaucracy
The bureaucracy of the world
Bankers, politicians, intellectuals
Women or men, all their breasts
And all labels mummified
Leftists, anarchists, fascists
Democrats , Stalinists, capitalist
Forward, back, side or rear
And everything you want
Faced with money
Or face bureaucratic
It should , mental dynamite
We need a new pot
For in this violent world
To survive, you have to be violent !
And absolutely everyone is violent
Nonviolence is a farce
As the little green men on Mars!
At the rate things are going
Less pink
Every human being will become monstrous
Only insects, culinary delights , be virtuous
Everything should say , everywhere
Everything should be mixed throughout
But we like the specialties
Because we like to separate all!
So saying , I hate the world, is questionable
For in truth, it is the world that is detestable !
The world is simply our images
The mirror in which we swim , is a cage
The man is the worst of all beasts
Always atrocities with , it makes the party!
And I do not think I am overstating
But fear , our eyes are veiled
And loves the truth of reality
That is the reality of the truth
Anyone can attend !
Humanity is inhumane
It is misanthropic , vaurienne
Always to hate , no matter what
A beauty is a dwarf
Yes definitely
I laugh , totally
What is said about me
For in this, I have no faith!
And too bad
If I am insulted
If I despised
And all our secret thoughts!


Patrice Faubert (2013) puète , peuète , pouète , paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat said the guest on " hiway.fr "