portland independent media center  
images audio video
newswire article creative global

arts and culture

Onirologie

Poésie paraphysique...
C'était un rêve
Toutes les femmes me donnaient le sein
Et je buvais, le lait qui en sortait
C'était un rêve
Plus personne ne faisait rien
C'était un rêve
Il n'y avait plus aucune politique
Il n'y avait plus aucun fanatique
C'était un rêve
Il n'y avait plus le moindre argent
Il n'y avait plus le moindre truand
C'était un rêve
Il n'y avait plus de musée
Plus de cinéma, plus rien de figé
C'était un rêve
Tout le monde se parlait
Tout le monde s'écoutait
Plus personne ne se taisait
C'était un rêve
Toutes les femmes me donnaient le sein
Et je buvais, le lait qui en sortait
C'était un rêve
En rien, plus aucun militant, c'était l'anarchie
Le temps des idéologies, c'était fini
C'était un rêve
Il n'y avait plus de prison
Il n'y avait plus de religion
C'était un rêve
Tout le monde avait confiance
Tout était dans la même conscience




Patrice Faubert ( 1982) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog/ ) Pat dit l'invité sur "hiway.fr"




It was a dream
All women gave me the breast
And drank the milk coming out
It was a dream
Nobody did anything
It was a dream
There was no longer any political
There was no more fanatic
It was a dream
There was no longer any money
There was the slightest Ugly
It was a dream
There was more museum
More movies, more than anything frozen
It was a dream
Everyone spoke
Everyone listened
Nobody was silent
It was a dream
All women gave me the breast
And drank the milk coming out
It was a dream
Nothing, no more militant, it was anarchy
Time ideologies, it was over
It was a dream
There was more in prison
There was no religion
It was a dream
Everyone had confidence
Everything was in the same consciousness




Patrice Faubert (1982) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog/) Pat says the guest on "hiway.fr"