portland independent media center  
images audio video
newswire article creative global

arts and culture | imperialism & war

La vie artificielle

La vie artificielle est la vie spectaculaire...
La confrontation des ignorances
Le partage des incompétences
C'est ce qui fait les prophètes
C'est le lit des provocations policières, les plus bêtes
Comme l'affaire Sacco et Vanzetti (1920), fut instrumentalisée
Par la gauche américaine, qui sut l'utiliser
De même, l'affaire Julien Coupat et Yldune Lévy (2008), fut fabriquée
Par la police française de Sarkozy, c'est prouvé!
Il faut du temps pour établir l'innocence
Persécutée, par une instrumentalisation de grande violence
J'avais dit très clairement, en son temps, avec insistance
Dans une série de Pat dit l'invité sur "hiway.fr", le complot policier
Dont le couple Coupat-Lévy était prisonnier
Tous les faits divers ou sociaux
Peuvent être instrumentalisés par les services spéciaux
De tous les pouvoirs en place
Qui en utilisent les traces
Et n'importe qui peut devenir
Un coupable idéal, à bien tenir!
Mais si je sympathise avec l'anarchie
Je ne suis d'aucun parti
Je ne suis d'aucune idéologie
De ce fait, personne ne me lit
C'est justement ce qui permet le dit
Je suis une sorte d'insignifiance
Ce qui me protège de toutes les vengeances
Un vaurien, qui met son grain de sel
Là où il le peut, de quoi il se mêle?
Si vous saviez
Comme je suis impécunieux
Envers moi, vous n'auriez
Plus aucun air envieux
Nos sociétés sont toutes militaires
Nos sociétés sont toutes policières
Toutes nos actions sont militarisées
Toutes nos pensées sont programmées
Rien ne change jamais vraiment
Le principe reste le même, c'est toujours comme avant!
Il faut calmer les populations
Avec des boucs émissaires
Pour cacher les vilaines affaires
Et ainsi ne plus y porter aucune attention
Les Clinton, Strauss-Kahn, Delarue, Amstrong
Qui sur le ring, attendent le gong
Ce sont des serviteurs de l'Etat
Grâce à eux, on évite le vrai débat
C'est toujours le coup de piolet
Qui bien sûr, cache toute la forêt!
A une seule personne n'incombe pas la corruption
Elle est à la vie spectaculaire, toute une organisation
Dans le sport, la politique,la radio, le cinéma, la télévision
C'est une seule et même mafia
De réseaux qui se côtoient, pouah!
Et qui parfois divorcent, parfois se marient
Selon leurs intérêts, cela pleure ou cela rit
La vie spectaculaire est réactionnaire
La vie sociale est révolutionnaire
Ainsi la méthode de fracturation hydraulique
Pour exploiter les gaz et huiles de schiste
Est la même que le fonctionnement psychologique
Elle fait partie d'une même liste
Et si nous sommes pour ceci
Nous sommes forcément pour cela aussi
C'est une grille de codification et donc d'interprétation
Do, ré, mi, fa,sol, la, si, do
Qui nous impose son tempo
En toutes choses, tous les jours, elle est là!
Nous en sommes les plaies et les couteaux
Nous en sommes les victimes et les bourreaux
Au fond, rien n'est laid, rien n'est beau
Tout se contente d'être, pris au lasso
Peut-être ailleurs, dans le multivers
Des rapports esthétiques, sans aucune domination
Des échanges fusionnels, pour toute communication
La conscience humaine est un vers de terre
Qui se boit, comme du poison, dans un verre
Tout est un présent perpétuel, sur la planète Terre
Ainsi, plus de passé, plus de futur, rien que de l'éphémère
Mais dans la vie artificielle du spectaculaire
Jamais l'on ne vit, jamais l'on ne meurt
Jamais l'on ne voit le ciel, il est toujours couvert
Les lois de l'économie devenue folle
Font fi, des lois de la physique et de son école
Tout ce qui est médiocre a du succès
Dans la pensée soumise, et pour ses valets
C'est une soumission durable, verte et renouvelable
Elle prendra toutes les couleurs, c'est probable
Il faut toujours dire non, ne pas se laisser faire
S'opposer, résister, gueuler, faire le contestataire
Tant pour les choses de l'administration
Qu'en politique, dont nous prenons tous les horions
Le mensonge
De la société spectaculaire
Marchande techno-industrielle
S'affiche partout, et surtout dans nos poubelles
L'action paraphysique, est la plus belle
Comme celle d'éclat, contre le gâchis climatique
De l'avion, par Pierre-Emmanuel Neurohr
Au geste politique, pur comme l'or
Se jetant, devant l'avion apocalyptique
Mais, à présent, il est en prison
Comme un vulgaire larron
A la vérité, nous coupons les ailes
Nous lui trouvons trop de fiel
L'espèce humaine n'est pas intelligente
L'espèce humaine n'est même pas marrante
L'espèce humaine va disparaître
La gueule ouverte, d'autres vont apparaître
Et pourtant, pendant des milliers d'années
Des écrits, et encore des écrits
Des dits, et encore des dits
Des faits, et encore des faits
La grande histoire de la supercherie
Nulle part, sur Terre, aucune démocratie
Partout, en dictature, elle est travestie
C'est seulement ,de plus de subtilité, que la dictature nazie
Le suffrage universel est le suffrage de toutes les bourgeoisie
Car les bourgeoisies en sont les juges et les parties
Et c'est toujours une minorité, qui élit
Jamais, elle n'est calculée, l'on en fait fi
Il faut un président, pour les bourgeoisies
Les gens et le monde, sont leur chose
A leurs images, ils veulent tout morose





Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"





Confrontation of ignorance
Sharing incompetence
This is what makes the prophets
This is the bed of police provocations, most animals
As the case of Sacco and Vanzetti (1920), was exploited
By the American left who knew how to use it
Similarly, the case and Julien Coupat Yldune Lévy (2008), was made
By the French police Sarkozy is shown!
It takes time to establish the innocence
Persecuted by the instrumentalization of great violence
I said very clearly in his time, with emphasis
In a series of guest on Pat says "hiway.fr" police conspiracy
Which the couple Coupat-Lévy was a prisoner
All trivia or social
Can be manipulated by special services
All the powers in place
Who use the trail
And anyone can become
An ideal culprit, keep out!
But if I sympathize with anarchy
I'm no party
I am in no ideology
Therefore, no one reads
This is precisely what makes the said
I'm kind of insignificance
This protects me from all vengeance
A scoundrel, who puts his two cents
Where he can, what he mingles?
If you knew
As I am impecunious
To me, you would
No more air envious
Our societies are all military
Our societies are all police
All our actions are militarized
All our thoughts are programmed
Nothing ever changes really
The principle remains the same, it is always the same!
Must calm people
With scapegoats
To hide the ugly business
So they do not wear them any attention
The Clinton Strauss-Kahn, Delarue, Armstrong
That the ring, waiting for the gong
They are servants of the State
Thanks to them, we avoid the real debate
It is always the ice pick
Which of course hides the entire forest!
A single person does not rest corruption
It is spectacular to life, an entire organization
In sports, politics, radio, film, television
It is a single mafia
Of networks coexist, ugh!
And sometimes divorce, and sometimes marry
Depending on their interests, it cries or laughs it
Life is spectacular reactionary
Social life is revolutionary
Thus, the method of hydraulic fracturing
To exploit gas and oil shale
Is the same as psychological functioning
It is part of the same list
And if we are to this
We are also bound to this
This is a grid of codification and therefore interpretation
Do, re, mi, fa, sol, la, though, do
Which imposes its tempo
In all things, every day, there it is!
We are the wounds and knives
We are the victims and perpetrators
Basically, nothing ugly, nothing is beautiful
Everything simply be lassoed
Perhaps elsewhere in the multiverse
Reports aesthetic, without domination
Fusional exchange for any communication
Human consciousness is an earthworm
Which is drunk as poison in a glass
Everything is a perpetual present on the Earth
Thus, no past, no future, nothing but ephemeral
But the spectacular artificial life
We never saw, never one dies
No one ever sees the sky, it is always covered
The laws of economics crazy
Ignore, the laws of physics and his school
All that is a poor success
In thinking subject, and for his servants
This submission is a sustainable, green and renewable
It will take all the colors, it is likely
Always say no, do not let
Oppose, resist, scream, to protest the
So much for the administration
In politics, which we all blows
Lying
Of spectacular society
Market techno-industrial
Appears everywhere, and especially in our bins
Paraphysics action, is the most beautiful
Like shine against the climate mess
From the air, Pierre-Emmanuel Neurohr
In political gesture, as gold
Throwing himself in front of the plane apocalyptic
But now he is in jail
Like a common thief
In truth, we cut the wings
We find it too much gall
The human species is not intelligent
The human species is not even funny
The human species will disappear
Open mouth, others will appear
And yet, for thousands of years
Writings, and still writing
Of known and still called
Facts, and more facts
The big story of deception
Nowhere on Earth, no democracy
Everywhere, dictatorship, it is disguised
It is only more subtly, the Nazi dictatorship
Universal suffrage is the suffrage of all bourgeoisie
Because the bourgeoisies are the judges and the parties
And it is always a minority who elects
Ever, it is calculated, it ignores it
It takes a president for the bourgeoisie
People and the world are their thing
In their images, they want everything gloomy





Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien, Pat said the guest on "hiway.fr"